DYNAMIQUES – Dynamiques de la biodiversité et des services écosystémiques pendant le développement péri-urbain (2015 - 2020)


Territoire du projet : Plateau de Saclay, Communauté Paris-Saclay, Communauté d'agglomération Saint-Quentin-en-Yvelines, Versailles Grand Parc

Acteurs impliqués : Agriculteurs, Associations, Institutions

Personne contact : Emmanuelle Baudry - emmanuelle.baudry@u-psud.fr / Unité ESE - Université Paris-Sud, CNRS, AgroParisTech
Résumé du projet : Le projet vise à comprendre et décrire les dynamiques de la biodiversité et des services écosystémiques pendant le développement périurbain. L'étude est réalisée sur le plateau de Saclay, un territoire ayant la double particularité d'être en cours d'urbanisation suite à l’OIN du Plateau de Saclay et d’intégrer plus de 2000 hectares de terres agricoles parmi les plus fertiles d'Île de France. L’objectif général du projet est de produire des connaissances qui contribueront à favoriser une coexistence durable sur un même territoire entre l'agriculture, la ville et la biodiversité, en lien avec les partenaires du développement urbain et agricole. Fiche présentation 4 pages

Résultats : Le contexte paysager, agricole ou urbain, influence la contamination de l’eau et des sédiments des mares. A l’aide de données issues du programme de science participative SPIPOLL, il a été montré qu’en milieu périurbain, les jardins des particuliers sont des milieux favorables pour les insectes pollinisateurs. En milieu périurbain, le service de pollinisation est plus efficace dans les zones où surfaces urbanisées et agricoles sont imbriquées que dans les zones purement urbaines ou agricoles.

Ressources : Site internet & article de recherche & webinaire & Fiche résultats 4 pages

Financements : Démarré sur financement LabEx BASC, puis cofinancé par la région IDF (PSDR4) et INRAE