Projet Alimentaire territorial SQY/VGP/CPS

Thématique(s) du living lab concerné : Agronomie, Alimentation, Déchets/Recyclage
Territoire du projet : Plateau de Saclay, Communauté Paris-Saclay, Communauté d'agglomération Saint-Quentin-en-Yvelines, Versailles Grand Parc
Acteurs impliqués : Agriculteurs, Associations, Collectivités, Institutions, Laboratoire de recherche
Cadre/Soutien : AAP, Autres
Etat d'avancement du projet : Terminé
Personne contact : Dorian Spaak - dorian.spaak@terreetcite.org - et Marion Bruère - marion.bruere@terreetcite.org
Structure(s) porteuse(s) : Terre & Cité
Page web : https://terreetcite.org/accompagner-les-politiques-publiques/
Code postal : 91340
Ville : Igny
Résumé du projet : Coordination entre les différents acteurs et plan d’actions pour développer la production agricole locale
et les circuits courts alimentaires à l’échelle du périmètre SQY/ VGP/ CPS. Exploitation de drones de livraison sur des couloirs aériens dédiés pour l'aide alimentaire en terrain hostile (en lire plus )
Origine du projet : Découle du partenariat entre les 3 territoires sur ces questions liées au développement des circuits
courts alimentaires (cf. Etude Blezat).
Terre et Cité a été moteur dans la réponse à l’AAP PAT 2016 du Programme National pour l’Alimentation.
Objectif général du projet : Le PAT vise à renforcer et rapprocher productions et consommations alimentaires locales.
Objectif(s) du projet : 1. Développer l’offre alimentaire locale
-Accompagner la production en filières spécialisées au niveau local
-Accompagner les installations/reprises d’activité
-Accompagner les projets de diversification, de transformation et de logistique
-Construire les projets de diversification avec les acteurs aval
2. Renforcer la correspondance entre offre et demande
-Comprendre et qualifier l’offre locale
-Comprendre et qualifier la demande locale
-Proposer un outil numérique pour mettre en lien de l’offre et la demande
-Faciliter l’organisation logistique des agriculteurs, à l’échelle individuelle et collective
-Mise en place d’un système de récupération des invendus, ou productions dédiées aux
épiceries solidaires
-Renforcer les synergies avec les initiatives citoyennes d’achat groupé
3. Faire connaître et faire valoir l’agriculture locale
-Développer des outils communs de découverte des filières de proximité
-Valoriser les productions locales auprès des consommateurs locaux
-Sensibiliser le grand public
-Suivre et étudier l’évolution générale du territoire
-Valoriser et discuter les résultats du projet
Actions mises en oeuvres dans le cadre du projet : Exemples :
1. Etat des lieux des acteurs et du fonctionnement de la distribution alimentaire sur le
territoire.
2. Qualification de l’évolution de la production alimentaire territoriale et de ses débouchés.
3. Outil d’optimisation logistique pour les circuits courts
4. Outil numérique pour mettre en lien de l’offre et la demande
5. Projets de récupération des invendus alimentaires sur la CPS
6. Supports de communication : livrets « manger local »
7. Appui à la mise en place des EPIs (épiceries participatives)
8. Actions de sensibilisation
Aspect innovant du projet : Les projets qui s’inscrivent dans le cadre du PAT peuvent avoir un caractère innovant. Ex : outil
d’optimisation de la logistique pour les circuits courts, outil numérique pour mettre en lien de l’offre et la
demande…
Parties-prenantes du projet / partenaires / prestataires et type de partenariat (technique / financier / autre…) : autre…).
1. Les 3 agglomérations : SQY, VGP et la CPS.
2. Terre et Cité et le Triangle Vert
3. Les agriculteurs
4. La Chambre d’agriculture
5. Le Champs des Possibles
6. Conseil Régional
7. ADEME
8. DRIAAF
9. IFSTTAR, ENSTA, Graapz, Cervia, EPAPS, INRA…
Budget du projet : 100 000€
Sources de financement : 50 000 € AAP PNA + subventions SQY et CPS