Exp'AU - Emergence d’un site d’expérimentation et de recherche pour l’agriculture urbaine et péri-urbaine en lisière de la ZAC Corbeville (ville d’Orsay)

Thématique(s) du living lab concerné : Agronomie, Paysage/Cadre de vie
Territoire du projet : Plateau de Saclay, Communauté Paris-Saclay
Acteurs impliqués : Agriculteurs, Associations, Collectivités, Institutions
Cadre/Soutien : ADEME
Etat d'avancement du projet : En projet
Personne contact : Yoann Durrieu
Structure(s) porteuse(s) : INRA Centre Ile-de-France Versailles-Grignon
Page web : /
Code postal : 91400
Ville : Orsay
Résumé du projet : L’objectif est de faire émerger un dispositif de recherche et d’expérimentation en agriculture urbaine et péri-urbaine sur la lisière de la ZAC de Corbeville (ville d’Orsay). L’ambition portée par l’INRA est de mobiliser les acteurs du territoire pour mener une réflexion sur le thème « culture en ville » qui débouchera sur l’aménagement de l’ensemble de la lisière avec des dispositifs innovants assurant une transition douce entre la ZPNAF et la ZAC de Corbeville. Cette réflexion s’inscrira dans la logique paysagère du plateau de Saclay et inclura une dimension participative forte. Les acteurs suivant seront mobilisés : (i) communauté scientifique et enseignement présente ou en cours d’installation sur le plateau de Saclay, (ii) agriculteurs exploitants du plateau de Saclay (iii) les collectivités (ville et agglomération) à proximité du site identifié, (iv) l’établissement publique d’aménagement Paris-Saclay.
Origine du projet : Un souhait de voir intégrer l’agriculture dans le projet d’aménagement de la ZAC de Corbeville s’est exprimé très fortement lors des réunions de concertations organisées par l’Etablissement public d’aménagement Paris-Saclay (EPAPS) fin 2018. Les expressions en ce sens se sont poursuivies tout au long du premier semestre 2019 jusqu’à l’enquête publique en cours. Les discussions menées avec les partenaires de ce projet courant 1er semestre 2019 ont conduit à identifier 8 à 9 ha de terrains qui pourraient être dédiés à un usage agricole à long terme. Cette parcelle se situe en lisière Nord de la ZAC Ouest et constituera une zone de transition entre les espaces agricoles de grande culture de la Zone de Protection Naturelle, Agricole et Forestière (ZPNAF) et les futurs aménagements de la ZAC. L’INRA coordonne, en impliquant l’ensemble des partenaires locaux en concertation avec l’EPAPS, une réflexion sur le thème « culture en ville » qui devra déboucher sur l’aménagement de l’ensemble de cette lisière.
Objectif général du projet : Le dispositif expérimental installé sera dédié aux agricultures urbaines et péri-urbaines motivé en
premier lieu par le fort développement de ces formes agricoles très variées du point de vue des
techniques de production (variété des techniques hors-sol, maraichage bio-intensif et permaculture, en
toiture ou au sol, diversification en grandes cultures, etc.) et des fonctions apportées à la
ville (productions alimentaires, réduction d’ilot de chaleur, captation des eaux pluviales, paysages
attractifs, activités économiques, dimensions sociales, etc.). L’intérêt d’un dispositif expérimental sur ce
site résulte également des nombreux laboratoires de recherche et instituts de formation qui seront
installés à terme à proximité du site. De plus il existe aujourd’hui peu de dispositifs expérimentaux
d’envergure dédiés aux agricultures urbaines et péri-urbaines. Ce dispositif sera articulé avec le tissu
agricole à proximité en demande de collaboration étroite avec la recherche. <div style="display: none;"><a
Objectif(s) du projet : 1. Réaliser un état des lieux des besoins actuels et futurs en dispositifs expérimentaux pour les
agricultures urbaines et péri-urbaines.
2. Construire des scénarios d’installation de dispositif expérimentaux faisant état des potentiels
dispositifs de recherche identifié, les modes de gestion envisagés, des partenariats projetés.
Actions mises en oeuvres dans le cadre du projet : Phase 1 : mobilisation des acteurs impliqués dans l’émergence du dispositif
d’expérimentation et de recherche en agricultures urbaines et péri-urbaines
Phase 2 : construction des scénarios comprenant leur description, le dimensionnement, et
les pistes de mode de gestion et de partenariat + étude opérationnelle
Aspect innovant du projet : La démarche de travail sera résolument participative embarquant à l’occasion d’ateliers organisés dès le
début et régulièrement ensuite l’ensemble des acteurs du territoire concernés (recherche, du monde
agricole et des collectivités). La lisière de Corbeville sera une illustration très concrète des synergies
possibles entre les acteurs pour le développement agricole.
Parties-prenantes du projet / partenaires / prestataires et type de partenariat (technique / financier / autre…) : 1. INRA Centre Ile-de-France Versailles-Grignon
2. ADEPRINA / Exp’AU
3. EPAPS
4. Terre et Cité
5. Mairie d’Orsay
6. Communauté d’agglomération Paris-Saclay
7. Emmanuel Laureau (agriculteur)
Evaluation du projet : Les indicateurs de réussite de la mission basés sur les ateliers de travail collectifs sont les suivants :
- 1 à 2 ateliers en mobilisant au moins 1 représentant de chaque équipe de recherche préidentifiés
soit entre 10 et 15 personnes (voir notamment les participants au labex BASC, et les
participants au montage du living lab).
- 1 à 2 ateliers en mobilisant au moins 8 agriculteurs représentatifs de la diversité des
exploitations agricoles à proximité (grande cultures et ateliers de diversification).
- 1 à 2 ateliers en mobilisant au moins 1 représentant par territoire à proximité du projet.
- à l’issue des ateliers de travail collectif l’objectif est d’identifier au moins 3 scénarii d’un
ensemble de dispositifs expérimentaux d’agricultures urbaines et péri-urbaines incluant une zone
humide d’1 ha.